Considérations touristiques diverses

mars 27, 2016 dans ma vie par Paf ! le P.A.F

Bon, j'ai de nouveau eu une grosse flemme d'écriture. Tu pourrais supposer que j'ai procrastiné, mais je déteste ce mot. La vie suit son cours ici pendant qu'une autre capitale s'est mise à péter à son tour. Ça n'a pas surpris le minus quand nous lui avons annoncé. Je crois que ce type d'événement fait partie de sa vie, alors que nous avons eu tellement de mal à digérer que le contexte avait changé, que désormais il fallait vivre avec ce risque, pour lui c'est comme ça. L'autre jour, il m'a raconté les affiches dans son école, qui t'expliquent comment te cacher, bloquer une porte avec des meubles, éteindre ton téléphone, te foutre sous la table en attendant que ça passe. Voilà, ce genre d'affiches au mur, c'est normal. Le bataclan est recouvert d'échafaudages, la Belle Équipe a rouvert ses portes, les témoignages de soutien de la place de la République et des différents lieux ont disparu, à croire que les petites bougies, les petits mots  et les petites fleurs sont partis à Bruxelles pour pleurer d'autres innocents. La vie continue parce qu'on est comme ça, nous les humains, on préfère se concentrer sur les petits bouts de vie qui surgissent près de Bordeaux ou de Digne-les-Bains plutôt que de s'appesantir sur les disparus.

Et quelle plus belle manière de célébrer la vie que d'être touriste dans sa propre ville ? Bon, ok, ma transition pue du cul mais je voulais te raconter l'autre week-end. Nous avons été invités à découvrir Paris en Batobus. Alors le batobus, c'est comme son nom l'indique le mélange d'un bateau et d'un bus. Pour être plus clair, illustration :

genese-du-batobus

Voilà Lire la suite →

Easyjet, c’est easy : y’t’jettent !

mars 5, 2016 dans ma vie par Paf ! le P.A.F

EasyJet

La semaine dernière, nous avons décidé de réserver nos billets d'avion pour cet été, objectif la côte ouest de l'Écosse. Après avoir copieusement comparé les tarifs d'Air France et Easyjet, nous penchons pour ce dernier qui part à une heure moins matinale et effectuons la réservation en ligne. Le site nous propose la location de voiture associée au billet, nous comparons vite fait avec les tarifs des loueurs sur place et ça semble correct. Donc bingo, MQB paye et reçoit le mail de confirmation. Et là nous découvrons que le nom du minus est coupé à moitié et que c'est MQB qui a été mise automatiquement comme conductrice de la voiture. C'est con, elle Lire la suite →

Merci Patron !

février 26, 2016 dans ma vie par Paf ! le P.A.F

merci-patron

Merci Patron, c’est un film, sorti avant-hier, et dont il y a peu de chance que tu aies entendu parler. Pourquoi ? Parce qu’il s’agit d’un documentaire qui raconte comment un petit journaliste (Laurent Ruffin du journal Fakir, un journal militant) et une famille du Nord au bord de la faillite personnelle vont parvenir à "gruger" un des oligarques les plus puissants de France, Bernard Arnault, patron du plus gros groupe de luxe au monde : LVMH.

Alors tu peux te douter que Bernard, il n'a pas très envie que tu prennes connaissance de la manière dont des centaines de gens se sont fait lourder des sociétés qui fabriquaient pour Kenzo dans le nord de la France afin que ce soit en Pologne que soient fabriqués à moindre coût les beaux vêtements.
Ruffin, c'est un des premiers à avoir compris que le seul moyen d'approcher les puissants, c'est d'acheter une action et de participer à l'assemblée des actionnaires. Lui, il y va avec des gens fraîchement licenciés.

Pour parler du film proprement dit, c'est un docu bien rythmé, on ne s'emmerde pas une seconde et on y apprend plein de choses pas jolies jolies sur Arnault et ses amis politiques. J'ai été scandalisé par le nombre de CRS à l'assemblée d'actionnaires. Bon, je vais pas t'en dire davantage, tu trouveras là un bon article de Libé sur François Ruffin. Je souhaite à ce petit film de connaître un grand succès.

Et voici la bande annonce :

 

Nous avons croisé François Ruffin hier à la séance de 18h du cinéma le Bastille, il vendait son journal Fakir à la sortie de la séance précédente et ça a eu beaucoup de succès.

Pendant ce temps-là, le minus a réussi à se faire offrir en moins de vingt-quatre heures par sa mamy le jouet que sa mère refusait catégoriquement de lui acheter : un blaster Slug Terra, série qu'il a dévorée sur Netflix.

Arrêtons les Khomri

février 24, 2016 dans ma vie par Paf ! le P.A.F

wall-e

Tu connais un boulot où tu peux être engagé pour faire un truc et faire exactement le contraire tranquillou-bilou pendant cinq ans ? J’en vois qu’un.

Comment peut-on encore essayer de nous faire croire que c’est en permettant à ceux qui bossent de travailler plus (et dans de pires conditions) que la merde actuelle va s’améliorer ? Y’a des jours où j’en ai un peu marre qu’on nous prenne pour des quiches, où j’en ai marre que ceux qui nous représentent puissent se permettre d’abuser de leurs pouvoirs sous prétexte d’avoir été élus.
T’es pas d’accord ? Je m’en tape. J’ai mon joker 49.3 et toi dans ton jeu t’as aucune carte. Enfin, si. Une petite, une symbolique, la carte qui te permet de dire que tu n’es pas d’accord.

Tu peux par exemple signer la pétition initiée par Caroline de Haas contre ce projet de réforme du droit du travail (qu’il va bientôt falloir renommer droit de l’esclavage). Tu peux interpeller ton député sur les réseaux sociaux ou par mail afin qu’il mesure quelle part de son électorat n’est pas d’accord. Comme il ne craint qu’un truc (ne pas être réélu), ça le fera peut-être réfléchir avant d’appuyer sur le bouton. Et puis après, tu peux continuer à pisser dans ton violon en écoutant cette petite chanson.

C’était mon petit caillou dans l’eau du jour.

Apocalypse bébé

février 18, 2016 dans ma vie par Paf ! le P.A.F

cosmos

L’apocalypse a eu lieu cette nuit. Chez toi, c’était feutré, paisible.

Quand je suis en train de vivre quelque chose, il m’arrive de penser que quelque part, quelqu’un doit vivre quelque chose d’opposé. Par exemple à un enterrement, j’ai déjà pensé qu’à l’autre bout de la terre, il y a forcément une soirée electro qui déchire, des amoureux en train de mater un coucher de soleil sur une plage de rêve, que d’autres sont en train de voir naître leur enfant. Après, je me dis que nous sommes des fourmis, la terre une fourmilière et que tout ça ne changera rien à l’expansion du cosmos.

Donc cette nuit, l’apocalypse a revêtu son habit de gastro-entérite fulgurante, le modèle simultanous two-exit. Hier soir, le minus s’est plaint de maux d’estomac, refusant d’aller au concert d’Arman Méliès prévu. Comme il ne fait jamais de pipeau, MQB a décidé de rester avec lui pendant que l’ado et moi avons assisté à un très beau concert. Pendant ce temps, MQB m’informait des visites régulières aux toilettes du pauvre petit.

Quand nous sommes rentrés, il s’était endormi.

L’apocalypse a démarré à Lire la suite →