J’ai besoin de toi

février 4, 2014 dans ma vie par Paf

oncle-paf-final

Ahh, je savais que je pouvais compter sur toi. Je te remercie de ton attention.

Un article publié récemment par Moi Timothée m’en a rappelé un des miens sur le même sujet : les pubs et bandes-annonces diffusées au cinéma avant les films pour enfants ne sont parfois pas pour les enfants. Tout comme chez E-zabel, ça avait fait l’objet d’un article de la catégorie “coup de gueule”. Malheureusement, cette catégorie pourrait aussi s’appeler “pet dans l’eau”, puisque rien ne change. Et ce jour-là, j’ai eu envie d’essayer de régler le problème plutôt que d’en remettre une couche.

C’est pourquoi j’ai créé la page Facebook (attention, je vais écrire très gros pour que personne ne puisse le rater)

Halte aux contenus inappropriés avant les films pour enfants au cinéma

Ça a le mérite d’être explicite, non ? En revanche, côté acronyme, c’est tout pourri : HACIALFPEAC. Ça va pas rester dans les esprits. Tant pis.

L’idée, c’est de voir si nous sommes nombreux à nous sentir concernés par ce problème. Et si nous sommes nombreux, nous aurons du poids pour réclamer aux grands réseaux français de salles d’y remédier.

Maintenant, le but du jeu est de faire connaître cette page au plus grand nombre. Et quand tu sais comment Facebook limite la diffusion des messages, ben il ne reste qu’un truc à faire : partager cette page, à tous tes contacts, en mode public. Tu notes que c’est la première fois que je te demande ça, parce que d’habitude, je m’en tamponne, de la viralité de mon propos.

Ensuite, ben j’espère que les gens vont adhérer. En y réfléchissant, je ne vois personne me dire “ah si, moi j’aime bien que mes enfants voient des trucs violents avant les dessins animés kawaï”.

Donc si tu as déjà vécu cette expérience, va liker la page.
Si tu as des enfants et que tu n’as jamais vécu cette expérience, va liker la page pour que ça ne t’arrive jamais.
Si tu n’as pas d’enfants, mais que tu penses en avoir un jour et que tu ne veux pas vivre cette expérience, va liker la page.
Si tu n’as pas d’enfants et que tu n’en veux pas, pense quand même à ceux des gens qui te sont proches et va liker la page.
Si tu n’en a rien à foutre, que veux-tu que je te dise, va liker la page quand même, ça te coûte rien gros radin.

Je termine en remerciant papacube qui m’a fait un joli dessin de couverture pour illustrer le propos.

cinema3

N'hésitez pas à commenter sur la page pour témoigner de vos expériences, bonnes ou mauvaises.